Institut Universitaire de Technologie | Università di Corsica
Attualità
Institut Universitaire de Technologie  |
Attualità

Gros plan sur le DUT Génie Biologique : une formation dynamique vers les métiers de l'environnement et de l'agroalimentaire

Le DUT GB, un diplôme professionnalisant en phase avec les besoins du territoire

Le DUT GB, c’est d’abord une première année destinée à l’acquisition des connaissances scientifiques fondamentales (biologie, biochimie, math, physique, chimie) et des techniques analytiques de base. Puis le choix entre deux options en seconde année : IAB prépare aux métiers de chef de production ou d’assistant qualité dans les entreprises de transformation agroalimentaire, en restauration collective voire en grandes et moyennes surfaces. GE donne aux étudiants des compétences en matière de traitement des pollutions et de gestion des milieux naturels. La gestion de l’eau et de la qualité de l’air, la valorisation des déchets, les outils mis en œuvre pour étudier et protéger les écosystèmes sont autant de thématiques sur lesquelles les étudiants sont appelés à travailler. Les travaux pratiques, nombreux, le partage d’expérience avec des professionnels intervenant dans les enseignements ainsi que les stages facilitent l’immersion dans la vie active.

Muriel Stefani, responsable qualité dans la célèbre brasserie Pietra témoigne :
« Après un DEUG A, j’ai opté pour l’IUT Génie Biologique qui proposait l’option Industries Agroalimentaires, secteur d’activité pour lequel je portais un intérêt et une curiosité particulière. C’est au cours d’une visite d’entreprise organisée en deuxième année d’IUT que j’ai découvert la Brasserie Pietra dans laquelle je travaille aujourd’hui. Cette jeune entreprise qui privilégiait la qualité de ses produits souhaitait mettre en place un laboratoire de contrôle et s’est adressée à notre professeur pour savoir si les étudiants formés à l’IUT pouvaient remplir cette mission : cela fait désormais 20 ans que je fais partie de l’équipe Pietra !"

Comme elle, ils sont nombreux à avoir intégré les unités de production insulaires.

Graziella Aguilar, ingénieure chez Kyrnolia et passionnée depuis le lycée d’environnement, a souhaité intégrer comme elle l’exprime la « famille » du DUT Génie Biologique option Génie de l’environnement. « Je me suis insérée au cours du stage de deuxième année dans l’entreprise Kyrnolia (Société Des Eaux de Corse). Mon parcours m’a conduite à me spécialiser dans le domaine de l’eau en « Licence Professionnelle Eau et Environnement » grâce à un nouveau stage dans la même entreprise puis en alternance durant mes deux années de « Master Sciences de l’Eau et de l’Environnement ». Aujourd’hui je compte parmi les effectifs de la Société Des Eaux de Corse grâce à mon cursus professionnalisant entièrement réalisé à l’Université de Corse ».

 

Une alternative aux classes préparatoires aux grandes écoles, véritable tremplin pour les filières d’excellence

Si le DUT a encore vocation à préparer les diplômés à une insertion rapide dans le monde du travail, les statistiques montrent que la très grande majorité des étudiants font le choix de la poursuite d’études. Et les possibilités sont nombreuses ! En licence professionnelle pour ceux qui souhaitent enrichir leurs compétences techniques. Les licences « Eau-Environnement » et « Qualité-Hygiène-Santé-Sécurité-Environnement » proposées à l’IUT di Corsica, complètent avantageusement les acquis de DUT GB : dans les domaines du traitement des nuisances environnementales pour la première, de l’assurance qualité et de la prévention des risques au travail pour la seconde. Rejoindre une L3 générale est également envisageable. Enfin, les meilleurs étudiants sont admis en écoles d’ingénieur, sur dossier ou par l’intermédiaire du concours C2, ou en prépas ATS afin de présenter le concours des écoles vétérinaires. Et chaque année, ce sont en moyenne deux à quatre étudiants qui réussissent le passage vers ces filières d’excellence.

Parcours en apprentissage et ouverture sur le monde : deux atouts majeurs du DUT GB

C’est au Canada, dans la province de Québec, que Camille et Gaëlle, aujourd’hui en Ecoles d’Ingénieurs en agronomie après avoir brillamment réussi le concours C2, ont réalisé leur stage de fin de cycle en laboratoire de recherches. D’autres ont choisi les pays d’Afrique, la Scandinavie ou les départements français d’Outre-Mer. L’ouverture de la formation à l’international se traduit également par l’organisation de voyages pédagogiques à l’étranger, occasion pour les étudiants de découvrir des technologies et des savoir-faire différents. Les étudiants d’IAB, investis sur un projet ayant trait à l’huile d’olive, se sont donc naturellement tournés vers la Toscane pour comparer les modes de production viticoles et oléicoles avec ceux que nous connaissons en Corse. L’an passé, à Paris, les étudiants ont découvert au Salon International de l’Alimentation (SIAL) les dernières innovations en matière de productions agroalimentaires.

Enfin, précisons que la deuxième année du DUT GB est ouverte en apprentissage. Angelina, aujourd’hui chargée de développement oenotouristique au Clos d’Alzeto, a fait partie des premiers apprentis de l’option IAB : « Ma deuxième année de DUT, que j’ai réalisée en alternance au sein du domaine d’Alzipratu en Haute Corse, a été des plus enrichissantes. Cette totale immersion dans le monde du vin a fortement influencé mes choix dans la poursuite de mes études, que j’ai également effectuées en alternance les années suivantes. Le fait de partager son temps entre l'acquisition théorique en cours et la pratique en entreprise nous permet de nous rendre compte des différentes problématiques d’un univers aussi complexe que formateur qu'est le monde du travail. Le statut d'alternant nous aide à trouver notre voix, à se créer un réseau, et facilite l’insertion professionnelle… A condition d’être sérieux, travailleur et passionné dans ce que l’on fait !"
Preuve que s’inscrire sur un plan de formation en apprentissage dans une entreprise pour un an ou sur l’ensemble d’un cursus est bien la garantie d’une insertion professionnelle réussie !


Les promotions 2017-2019 du DUT Génie Biologique se souviendront de leur premier cycle universitaire à l’IUT. Ce sont en effet deux années riches en projets (dont beaucoup se sont déjà concrétisés avant le départ en stage des étudiants de seconde année prévu à la mi-avril), qui compteront sans nul doute dans leur cursus. Qu’il s’agisse de la mise au point d’une « bière audacieuse » ou de la fabrication de jus de fruit par les étudiants de l’option Industries Alimentaires et Biologiques (IAB), de l’acquisition du niveau 1 de plongée sous-marine ou de la participation à l’estimation des effectifs de la population de cerfs du Vénacais pour ceux de l’option « Génie de l’Environnement » (GE), les réalisations innovantes, la mise en situation sur des cas pratiques d’entreprises ne manquent pas au cours de cette formation en deux ans, tournée vers la professionnalisation et ouverte à l’international.

 

CHJARA LOWYCK | Mise à jour le 20/02/2019
Contact