Institut Universitaire de Technologie | Università di Corsica
L'expérience #IUTdiCorsica  | Témoignages
Gaëlle Verdeil, stage de fin d'année à l'international. GB option GE
Dans cette catégorie :
Gaëlle VERDEIL est en première année d'École d'Ingénieur agronome à Bordeaux Sciences Agro. Lors de sa deuxième année de DUT Génie Biologique, option Génie de l'environnement, elle a choisi d'effectuer son stage de 10 semaines à linternational. Gaëlle nous fait part de son expérience.
- Quelle formation avez-vous suivi à l’IUT di Corsica ?

J’ai suivi la formation DUT génie biologique avec l’option environnement.

- Où avez-vous effectué votre stage ?

Dans le laboratoire du docteur Jean Bérubé, au centre de Foresterie des Laurentides, dans la ville de Québec au Canada.

- Pourquoi avoir choisi l’étranger ?

J’ai choisi le Québec car j’avais l’envie de découvrir des nouveaux modes de vies, nouvelles cultures et un nouvel environnement. De plus, effectuer un séjour à l’étranger est avantageux sur un CV et pour une poursuite d’études qu’il faut valoriser lors d’entretiens.

Les stages au Québec sont proposés pour les « meilleurs » élèves de promotion ou les plus motivés pour partir, ils ont l’avantage d’être bien organisés : on vous propose un choix de stage, des logements, des bourses, des activités multiples etc.

- Quels sont, selon vous, les avantages et/ou inconvénients de l’étranger ?

Au Québec, j’ai eu la chance d’être dans un cadre très avantageux, j’étais dans une collocation avec 4 autres français qui effectuaient eux aussi un DUT génie biologique, je me trouvais à 5 minutes à pieds de mon lieu de stage et 5 minutes à pieds des commerces.
J’ai rencontré des québécois incroyables, mon maître de stage tout d’abord qui a su nous faire découvrir les traditions québécoises et le Québec sauvage, ainsi que mes propriétaires.
Les québécois sont adorables, chaleureux et accueillant, ce fut donc un plaisir de travailler et de rencontrer certains d’entre eux.
En plus de ça, durant le stage on vous propose de participer à des voyages qui sont organisés de A à Z (New York, chutes du Niagara, Toronto, journée pour observer les baleines en bateau) ou encore de dîner dans une légendaire cabane sucre pour se goinfrer de sirop d’érable.

J’ai travaillé sur l’extraction de l’ADN de champignons, effectué des PCR, des électrophorèses et découvert différentes techniques de laboratoire. Ce stage m’a rendu plus autonome et rigoureuse dans mon travail, je travaillais sur des très petites quantités ce qui obligeait concentration et minutie.

Inconvénients : loin de ses proches mais cela passe tellement vite que ce n’est pas tellement un inconvénient.
Au début le climat : -20°C en avril ça refroidit un peu.
Pour se déplacer dans les contrées éloignées il faut louer une voiture avec un minimum d’expérience de conduite.

- Quels sont les enseignements de l’IUT di Corsica qui vous ont été le plus utiles ?

J’ai effectué un stage sur l’extraction et l’identification de l’ADN de champignons, mes cours les plus utiles ont été en biologie moléculaire et en biologie avec un peu d’écologie.

- En quoi votre expérience à l’IUT, et de manière générale l’Università di Corsica, a-t-elle été un plus dans votre séjour à l’étranger ?

Les nombreux travaux pratiques effectués à l’IUT m’ont permis d’avoir une certaine facilité lors des manipulations.

- Que retenez-vous de votre stage en mobilité ?

Une expérience unique, la rencontre de gens chaleureux, des paysages surprenants.
C’est en fait une grande expérience humaine où l'on crée beaucoup de liens.

- Quel conseil donneriez-vous à un étudiant qui envisage un stage/semestre à l’étranger ?

Ne surtout pas hésiter à se lancer, c’est une expérience unique, il n’y a pas d’appréhension à avoir car cela passe très vite et on est très bien encadré.

- Pourquoi recommanderiez-vous la ou les formation(s) que vous avez suivie(s) à l’IUT di Corsica ?

La formation que j’ai suivi en DUT m’a permis de suivre des cours sur l’environnement (écologie, écotoxicologie, traitement de l’eau, des déchets etc.), ayant toujours été sensibilisée à la protection de l’environnement j’ai pu observer les différents aspects de cette gestion et de cette protection dans leur globalité autant d’un point de vue pratique que théorique. En plus de cela, la formation m’a permis de poursuivre mes études vers la formation qui me plaisait afin de continuer à œuvrer pour l’environnement en essayant de mieux gérer la pollution engendrée par l’agriculture.

Commentaire personnel  :

Pensez bien à signaler votre départ à votre banque pour pouvoir payer là-bas (vérifier que votre carte est internationale).
Pensez également à votre abonnement téléphonique.
Ne vous laissez pas décourager par la paperasse !

Page mise à jour le 19/03/2019 par CHJARA LOWYCK